Le film

Au Burkina Faso, l’émigration des jeunes vers la Côte-d’Ivoire est comme un rite, un passage au statut d’adulte… Mais normalement, la règle est de partir pour revenir. Dans cette aventure, beaucoup sont ceux qui ne reviennent pas, et cela pour diverses raisons que ceux qui sont restés ne peuvent sans doute pas comprendre.

Joanny, mon grand frère, a brusquement quitté la famille un matin de l’année 1978.
Après 18 années d’absence, alors que nous étions sans nouvelles de lui, Augustin, un cousin qui revenait de la Côte-d’Ivoire, nous annonça que Joanny était décédé. Pour essayer de comprendre ce qui a poussé mon frère ainé à partir alors qu’il avait à peine 14 ans, je refais ce même voyage depuis Koudougou (Burkina Faso) jusqu’en Côte-d’Ivoire, à la recherche de ses traces et de son histoire.

Dans ce film, j’entreprends le voyage, avec ce même autocar, sur ce même chemin avec ceux qui émigrent, un peu comme mon frère l’a fait lui-même, je l’imagine, il y a 32 ans. Avec ce trajet, à travers les multiples rencontres avec ceux qui continuent de partir, avec ceux qui sont déjà partis, je recueille des témoignages et des réflexions sur la rupture, sur le départ, sur la question de l’émigration sous toutes ses formes.

Combien de gens aujourd’hui espèrent qu’un jour quelqu’un de proche, parti il y a fort longtemps, reviendra ?

Combien sont ceux qui  ne croient pas au décès d’un proche parti un beau matin et qui n’est plus revenu, parce qu’ils n’ont rien pour faire le deuil, hormis une banale information rapportée par une tierce personne ?

Qui sont ces jeunes émigrées qui continuent de partir vers la Côte-d’Ivoire, à la rechercher du bonheur, ne sachant pas trop ce qui les attend « de l’autre côté », et  parmi lesquels certains ne reviendront jamais ?

Le film est construit sur mon propre voyage à la recherche du parcours de mon frère, de ses motivations, de ses doutes et de son errance. Ces questions traverseront le film du début jusqu’à la fin. Elles tendront le récit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>